maison
Isa



j'ai allumé
donnant une autre chance à la parole




passante

on dirait un drame qui se prépare... ou se dissipe...

2 appréciations
Hors-ligne
hello passante, j'ai des bougies-paroles, chez moi, et au moment où j'en allumais une, aussi rouge que ce ciel, j'ai vu soudain celui-ci changer et se teinter de pourpre, c'était extrêmement impressionnant, je n'ai pas du tout travaillé l'image, c'était exactement la vue que j'avais de mon balcon

tu veux dire que ce que tu as vu était de ce rouge-là? Même les maisons?

peut-on se remttre d'ue telle vision?

Je me souviens, la mort de mon grand-père, je le vois agoniser, je sors de sa maison qui donne sur de grands prés puis, plus loin, d'autres maisons, et au dessus, juste à ce moment-là, le soleil qui agonise, lui aussi, dans de grands déchirements de sangs et de laves, un vrais spectacle comme si l'âme saluait avant l'envolée nocturne.

Des ciels ainsi marquent la rétine et restent à jamais en rémanence de notre regard...

2 appréciations
Hors-ligne
oui oui vraiment, Flo, les maisons de la rue d'en face reflétaient simplement la lueur du ciel
mais ici, en fait, entre mer et grandes montagnes, le ciel est très très souvent dramatique, même si cet instant-là était particulièrement impressionnant, et venant à cet instant précis

et c'est beau ce que tu racontes, l'accompagnement d'une âme qui s'en va

C'est un Opéra cette photo, une flamboyance !

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres