samedi...

2 appréciations
Hors-ligne
ça va très vite,d'abord des sables complètement éclaboussés,
ensuite il y a un drôle d'instant où le soleil semble disparaître
et, de rouge, la scène devient bleue...
Ensuite eh bien c'est l'habituel coucher du soleil, grève et vagues se teintent,
au loin il y a cet effet qui arrive souvent ici, celui de nuages ressemblant réellement
à des montagnes enneigées (ce qui est drôle
c'est que les sommets enneigés sont bien là
mais de l'autre côté exactement)

et ensuite c'est le vrai crépuscule


2 appréciations
Hors-ligne














superbe!

ah! si on ne m'avais pas piqué mon appareil numérique...

j'en ferais des tonnes des levers et coucher de soleil et de lune sur ma verte campagne.

Tiens, ce matin, Auréanne voulait attraper la lune... elle commence jeune dans ses rêves fous...

2 appréciations
Hors-ligne
hello rapide, Flo, oui vraiment dommage j'aimerais bien la voir ta verte campagne (c'est la même que dans la photo de toi prise par Marie-Louve?)

bon attrapage de lune
Rémy


2 appréciations
Hors-ligne
ouah c'est beau ! c'est quoi la grande tour à droite?
comment va l'installation chez ton nouveau-toi (t)?

2 appréciations
Hors-ligne


Rémy

C'est le gazomètre de Berlin-ouest, actuellement désaffecté mais monument historique.

Côté nord j'ai une façade vide où se projette la fenêtre de ma chambre...

2 appréciations
Hors-ligne
très chouette et émouvant, Rémy, merci !

0 appréciations
Hors-ligne
Et côté sud, mon balcon est éclaboussé par l'écume d'une mer de fleurs...

<--- cÂ’est mon portrait

0 appréciations
Hors-ligne
D'une mer de fleurs déchaînée, même, qui vient se jeter contre les façades comme la tempête contre les falaises pirement vertinigeuses d'une étroite calanque !

<--- cÂ’est mon portrait

0 appréciations
Hors-ligne
Après-midi d'été, temps serein et mer calme.

<--- cÂ’est mon portrait

0 appréciations
Hors-ligne
Et hier soir, des gens se promenaient dans le gazomètre :
<--- cÂ’est mon portrait

0 appréciations
Hors-ligne
Grain.
<--- cÂ’est mon portrait

0 appréciations
Hors-ligne
En fait les gens qui se promenaient dans le gazomètre étaient des nuisibles, des émanations du capitalisme envahissant, comme on pouvait le reconnaître à leurs habits entièrement noirs. Ils y ont installé une immmmense publicité lumineuse qui clignote toute la nuit.
<--- cÂ’est mon portrait

0 appréciations
Hors-ligne
Charme du soir
<--- cÂ’est mon portrait

0 appréciations
Hors-ligne
Au sud aussi je peux faire coucou !
<--- cÂ’est mon portrait

0 appréciations
Hors-ligne
Nuit verte
<--- cÂ’est mon portrait

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres