Sur des photographies de Pierre Gaudu, des textes de Florence Noël

0 appréciations
Hors-ligne
Les chardons photographiés par Pierre sont craquants, caressants, piquants, mais plus encore, ils nous projettent dans nos désirs de tendresse, de lumière, d'enfance...


à découvrir les dix premiers sur flickr :

[lien]



Dernière modification le 30-11-2009 à 10:06:20
Mahatma Bandit

J'échange toute ma poésie contre le "tes mains ou seraient-ce les miennes..." de la deuxième photo, pour moi exemple proche de la perfection d'une alliance très réussie entre intelligence et coeur, écriture et toucher.



0 appréciations
Hors-ligne
merci Stél, j'aime que tu y aies posé ton regard!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres