Lunes. 2. Lune chenille

1 appréciations
Hors-ligne
Chacune d'entre nous essaie d'atteindre
le haut de l'escalier
une sortie nous y attend

(Carpet Crawlers, Genesis)
 

Lunes.

2. Lune chenille

 
la créature aux nombreux points de contact avec le sol
progresse vers l'être aimé
se baisse bien inutilement pour passer sous la lune
et la lune se tord par simple courtoisie

la créature continue de ramper vers la feuille

aimée
le mot est faible
la feuille est berceau et temple
prière exaucée
but de toute une vie

la créature est basse et sans grande élégance
elle ne dansera jamais pour les dieux dans leurs fêtes
elle ne peuple aucune légende
aucun aigle ne rêve de fondre vers elle
pour l'emporter fièrement vers son nid au milieu du ciel

peu lui importe
elle sait apprécier à sa juste valeur
le roulement continu de ses membres qui s'élèvent et s'abaissent
la houle de son ventre qui embrasse et s'éloigne
puis embrasse de nouveau

et l'infinité de jeux que son corps rend possibles

le plus grand bonheur qu'elle puisse concevoir
est d'épouser à la perfection la forme de cette feuille
et s'élever avec elle jusqu'au niveau de conscience
dans lequel ce qui mange est mangé
et ce qui est mangé mange

de mémoire ancestrale
au cours de toutes ses vies
aucune autre créature n'est jamais tombée amoureuse d'elle
pourtant
à ce moment précis
son sourire nourri de la feuille est si beau qu'il embrase tout

grâce à la moins gracieuse
l'ensemble de la Création semble avoir gravi une marche
et le cosmos tient tout entier sur ce socle frêle

émue
la lune décide
pour elle et pour elle seulement
de se montrer cette nuit à la chenille telle qu'elle est

seule et unique créature au monde
à distinguer tant que dure l'obscurité
les bras de la lune
ses jambes et le fil sur laquelle elle se déplace
seule et unique au monde
à entendre ce qu'elle dit






Dernière modification le mardi 15 Mars 2016 à 00:06:55
Remercie pour la lumière du jour
pour ta vie et ta force
-Tecumseh, chef Shawnee


*
Avatar : Déesse Epona, bois de chêne, alliage cuivreux, tôle d'argent et pâte de verre, Ier-IIème siècle, Saint Valérien, Bourgogne (actuelle Yonne)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres