Mes délires ovationnés

0 appréciations
Hors-ligne

Mes délires ovationnés

Ahmed Khettaoui / Algérie

Lors d’un festin au dessus de la neige
Mes délires blanchissent la couche royale du destin
Secoue l’ambiguïté qui étrangle le serinage
D’un oiseau enfantin ovationné
Sous l’écho d’un chant suffoqué
Par un encens en pèlerinage !!!
Aux Lieux Saints de ses Poudres
Aux pieds de ses offrandes
Avoisinantes à ses cendres !!!
Au sein des bombes arrogantes
Sous une tente sanglante
Sous les rides d’un ratissage
Au sein de cette terre ; aux creux d’un ravage
Crucifié , plané de slogans et de sabres
Orné d’une éloquence abritée
Par une mesure agitée ; maraudée !!
sous l’ ordre d’un Obus
Sous l’égide d’une roquette !!!
Quelle moquerie , dans ce monde arbitré
Par une institution méprisante !!!
Par une serrure à L’ONU !!!
Qui s’ouvre et se ferme à mi temps
Que lorsque l’intérêt est attractif
Et engendre l’ abus abusif
Dans ce monde agressif
Quelle tragédie offensive !!
Dans une sphère tout le temps attentive .
Permettez moi de convier mes délires
A cette ovation diabolique
Car , c’est tout ce qui me reste
Dans cette terre artistique
Et ses endroits historiques
Qui reflète en genre et en nombre
Mon pauvre adjectif !!!
Je m’excuse , si je délire !!
Pardonnez moi si je songe !!
Tout est affreux sous mes yeux
Même le chant lové de mon merle
Sous la loyauté d’un tiers peuple !!!
Même l’imploration des VIEUX Pieux
A bord des Selles de mes Anges
écrivain , journaliste à la retraite

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres