Bulle

0 appréciations
Hors-ligne
Sous le tamaris en fleurs, l'enfant qu'elle était restée envoyait vers le ciel des bulles de savon, si légères et si fragiles, belles et éphémères.
L'une d'entre elles vint se poser sur sa main.
Elle se fit toute petite et y entra. La bulle l'emporta loin, effleurant les fleuves, s?élevant au dessus des forêts.
Elle s'était recroquevillée et avait fermé les yeux, à cause du vertige qui la tenaillait.
Lorsque la bulle éclata, elle ne s'en aperçut pas. Elle tomba si vite sur le sol qu'elle ne ressentit aucune douleur.
On ne l'a pas découverte tout de suite.
Des promeneurs, en passant non loin d'elle, furent attirés par cette lumière isolée. Les herbes alentour étaient irisées, il y avait dans l'air comme un doux frémissement.
Mais ils ne s'aventuraient pas jusque là, pensant que le soleil se jouait d'eux.
Un soir, l'enfant qui cherchait des lucioles vit cette étrange clarté, dense et dansante.
Il n'osa pas s'en approcher. Savait-il qu'elle aurait aimé illuminer sa vie?

Elle resta là et brilla les nuits sans étoiles.

Sous le tamaris en fleurs, l'enfant qu'elle n'était plus se réveilla d'un long assoupissement. Le livre qu'elle lisait avait glissé dans l'herbe et des insectes parfois le parcouraient.

Elle pensa qu'il était temps pour elle de sortir de sa bulle. Tant de choses l'attendaient! Elle s'était laissée aller trop longtemps! Elle rentra, mais la fin de la journée ne ressembla pas aux autres! Elle ferma les volets et soupira, se sentant à la fois si légère et si fragile.

Joli... belle métaphore de cet enfant que certains disent "intérieur" et que l'on doit toujours laisser vivre en nous.

0 appréciations
Hors-ligne
Merci, c'est très vrai! Mais il y aussi le fait de sortir de sa bulle...Pas toujours simple!

0 appréciations
Hors-ligne
D'abord, merci pour cette belle histoire, courte et dense. Tu es une conteuse, Christiane. Il faut pour cela un don spécial et beaucoup de coeur.

Cette bulle ... Magique, je voudrais qu'elle puisse parfois s'ouvrir, nous laisser passage, sans éclater ; puis, se refermer sur nous et nous emporter. Je crois que nous la réintégrons, nous nous y roulons en boule lorsque tout nous fuit, lorsque nous sommes prises de peur et de vertige et que nous souhaitons nous envoler loin de tout, de tous et de nous-mêmes.





CC

0 appréciations
Hors-ligne

Merci, Lise, de m'avoir lue et de ce que tu dis! Heureuse que tu comprennes cette histoire de bulle...Pas compliquée, mais c'est le coeur humain qui est compliqué!La difficulté , quand on prend la peine de réfléchir, est cette immersion dans le monde des "vivants sans soucis". Et pourtant, vivre dans une bulle, cela devient protecteur ou intolérable.
Comment se sont passées tes vacances?

0 appréciations
Hors-ligne
SOUS-LA-PLUIE, les vacances, et je vais mettre quelques photos très humides sur mon blog, :c0: !!! On a visité comme des dingues, b♪1teaux, ports, villages, maisons, mus♪0es, bibliothèques ; et couru partout. J'ai personnellement passé des heures dans les vieux grimoires des Pèlerins, en gants blancs ; et deux sbires pour me surveiller. Drole d'impression - déjà, l'odeur des manuscrits vieux de presque 400 ans, c'est extraordinaire.
Me suis acheté, en plus d'un tas de choses inutiles, deux pulls de marin et un manteau ciré jaune idoine avec chapeau assorti,la criiiise ! Absolument nécessaire sous peine d'être condamnés à rester enfermés dans la chambre d'hotel.
On y revient fin aoùt, à l'océan, mais cette fois, ce sera le nord de Salem, la côte au nord de Boston jusqu'au Maine.
CC

0 appréciations
Hors-ligne

Génial tout cela! Les vacances pas vacantes, on connaît! Musées, châteaux, jardins, églises, tours, villages, brocantes, enfin, tout, mais les gants blancs, pas encore, si j'en parle à mon mari, cela va le faire rêver, lui qui adore les vieux bouquins!

0 appréciations
Hors-ligne
Ce qui est chouette, c'est d'écrire une nouvelle pour avoir des nouvelles des autres!

0 appréciations
Hors-ligne
Christianeeeeeeeeeee !!! morte de rire, oui, c'est vrai que je suis peu sur le Net depuis quelques semaines. Enfin, mis à part mon passage quotidien sur mon blog. J'ai ramené tellement de notes qu'une chatte n'y retrouverait pas ses petits. J'ai aussi un peu la flemme avec l'écriture.

Mais je passe ici tous les jours - ce qui est idiot de ma part, c'est de ne pas prendre le temps de laisser une trace de mon passage : voila, c'est fait pour ce matin.

Est-ce que Isabelle est en vacances ? Et Stéphane ?
CC

0 appréciations
Hors-ligne
Je ne sais pas! En tout cas, je peux te confirmer qu'ils ne sont pas chez moi...

Alors, ce piano?
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Nouvelles ( Atelier).

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres