Le dico du français oublié

supplément au Littré 2004, Garnier

je mets quelques-uns de mes mots préférés, au fur et à mesure que je les retrouve


Novale : terre nouvellement défrichée et mise en labour.

Sourdeline : sorte de musette fort en usage en Italie

Solage : des terres d'un même solage. Ce solage est bon pour les grains. Il signifie aussi l'aire, la superficie de la terre sur laquelle il y a ou peut y avoir un bâtiment

Soursommeau : espèce de panier, monté sur des pieds qui sert à contenir des fruits

l'ebbe, c'est selon Prévost, le nom que nos matelots donnent au reflux de la marée

estame : laine tricotée avec des aiguilles

un faillon, c'est un petit garçon, un pichounet comme on dit chez moi en Occitanie

fame : réputation... Où l'on voit qu'il n'y a pas que les français qui prennent aux anglais

félunières : nom vulgaire des coquillages de terre, qui s'appellent autrement fossiles


2 appréciations
Hors-ligne
des expressions du fran?ais oubli? (m?me dictionnaire, Garnier 2004)

Br?ler le jour : quand on allume des flambeaux pendant qu'il fait encore jour

L'homme int?rieur : pour dire ce qui se passe au-dedans de l'homme, les sentiments, les mouvements secrets du coeur de l'homme.

mettre toutes pierres en oeuvre : se servir de toutes sortes de moyens pur parvenir ? ses fins


vespérie : réprimande ( du latin vesper, soir)
tigrerie : colère de tigre
noctambuler :aller se promener la nuit
amatiner : faire lever quelqu'un de bon matin
dragons: soucis, inquiétudes, remords chimères
s'éluder : s'échapper à soi-même
festonner : aller en zig-zag quand on est ivre

C'est super intéressant tout ça ! et tellement poétique...
Isa, est-il possible d'avoir la référence exacte du dictionnaire du Français oublié dont tu parles ci-dessus ? Merci beaucoup.

Il s'agit du Littré version 2004, éditions Garnier. Le dictionnaire du français oublié se trouve à la fin du grand livre, en supplément. Il y a les mots et les expressions.
Je l'ai trouvé à Privat Sorbonne, donc tu vois pas difficile.

Merci Isa, j'adore retrouver de "vieilles" expressions, des mots désuets, j'ai un penchant pour la langue "rugueuse" et un peu délaissée, quelque chose qui ressemblerait à une généalogie des mots !

je continuerai à en mettre, alors...
Flo, ils sont chouettes tes mots ! est-ce que ce sont des expressions de Belgique?

non des mots issus des dictionnaires "l'obsolète" et "la surprise" de Larousse, "le souffle des mots"
Rémy

"Ebbe" c'est le mot hollandais, allemand et anglais pour "marée basse", issu d'"ab", qui marque dans toutes les langues indoeuropéennes le fait d'enlever, de retirer (ablation, abolition, ablution). Beaucoup de mots hollandais ont été utilisés dans le nord de la France jusqu'à être chassés par le français.
Rémy

Faldistoire, siège d'évêque.

Du francique faldistol, de faldan, plier, et stol, siège (allemand actuel : Faltstuhl). Les évêques s'assoient donc sur un pliant pour raconter leurs falses histoires.

Faldistol a aussi donné fauteuil, donc un fauteuil pliant est un pléonasme.

Et aussi de faldan, plier : fauder, plier du drap. Mais je trouve qu'il vaut mieux déplier les draps, pour y fauter plus à l'aise.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Articles, essais, réflexions.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres