Centre d'échange d'avis et de conseils sur les mots,phrases,détails. à problèmes dans nos textes
Mahatma Bandit

Bonjour tout le monde,

Je suis toujours en train de corriger mon recueil de nouvelles et je constate que j'ai des doutes sur des tournures, des choix de mots ou de temps de conjugaison, etc.

D'où mon idée d'ouvrir cette discussion spécifiquement conçue pour s'entraider au niveau des détails. Un regard, un avis, qu'il soit grammatical ou de sens, c'est toujours utile. En tout cas, si vous en avez envie, j'en ouvre la possibilité ici.

Exemple, une de mes nouvelles commence par cette phrase :
"À un moment, il faudrait bien qu'elle comprenne".

Est-ce que ce "à un moment" vous paraît lourd, comme j'en ai le soupçon ? Faudrait-il selon vous formuler la phrase autrement ?

Quelqu'un répond, puis le quelqu'un ou un autre personne dépose son propre doute et ainsi de suite.

Voilà, bonne fin de journée.




0 appréciations
Hors-ligne
J'aurais plutôt écrit

" Il faudrait bien qu'elle comprenne un jour, maintenant ou plus tard "

Mais c'est une affaire de style et non, ta phrase n'est pas lourde.
Je mettrais l'accent sur "comprendre" en debut de phrase parce que c'est le mot important. Cet acte de comprendre peut, en seconde importance, avoir lieu maintenant ou plus tard.
CC

0 appréciations
Hors-ligne
Ce qu'écrit Lise est parfait!
Mais l'expression que tu emploies est juste, je pense. Moi j'aurais mis "un jour, il faudrait bien qu'elle comprenne", plus simple que Lise, mais moins joli.

Ou un jour ou l'autre

Ou à un moment ou à un autre, pour rester dans ce que tu as écrit.
Dernière modification le 21-05-2009 à 19:40:19

Derni?re modification le 21-05-2009 ? 19:41:48
isa

oui, vrai, moi aussi cette phrase sous entend une idée de futur, et j'attendrais "à un moment il faudra bien qu'elle comprenne". Je comprends bien que en fait tu dis ça mais en indirect, au passé, et que c'est pour ça qu'il y a le conditionnel. Mais le passé indirect semble moins bien s'accommoder de "à un moment".
Maintenant, je suis absolument certaine que ça ne m'aurait pas choquée dans un livre. La version de Lise est bien, oui, si tu as envie de changer. Drôlement intéressant, cette liaison entre les expressions toutes faites et un temps précis.

0 appréciations
Hors-ligne
C'est difficile quand on ne connaît pas le contexte. Le conditionnel laisse une échappatoire au personnage..."Ce serait bien qu'elle le fasse" mais rien ne dit que cela va se passer comme cela.
Il faudra bien : c'est plus déterminant, on se dit que là, elle va devoir comprendre un jour..Avec le conditionnel, rien n'est sûr...On ne sait pas ce qui suit, il plane un doute, le personnage "devrait" mais ne va peut-être pas comprendre. Si on dit "il faudra", cela change les perspectives, on sait qu'elle "devra" comprendre, et cela change peut-être le déroulement de l'histoire...
Enfin, je dis cela...réflexion personnelle, sans plus
Mahatma Bandit

Lise : merci, c'est très précis. Je retiens avant tout le "comprendre" déplacé vers le début, c'est brilliant ! Beaucoup plus proche de ce que je voulais dire.

Isa : J'avais exactement la même sensation des temps qui ne s'emboîtent pas bien, mais c'est toi qui me l'a mise en mots, merci.

Christiane : et grâce à ton explication à toi, j'ai compris qu'il fallait que je choisisse le futur déterminant et que je mette le paragraphe suivant au présent.

Redoutable trio ! Vraiment merci, et n'oubliez que j'ai créé le sujet pour nous tous, donc n'hésitez pas à poser vos doutes aussi.

0 appréciations
Hors-ligne
C'est une excellente idée, celle de demander l'avis des autres et d'aider à remettre certaines choses en question! Il y a beaucoup d'humilité là-dedans, cela m'épate! Bonne nuit à tous, enfin, à ceux qui sont au bord de la nuit, tout dépend du continent!
Mahatma Bandit

Ben l'autre, c'est aussi un lecteur et le jour où on fera des livres sans lecteurs, on pourra se passer de son regard
(bon y en a des, on dirait des livres sans auteur mais c'est une autre histoire ^^ )
Bonne nuit

0 appréciations
Hors-ligne
ah ça y est, j'ai compris pourquoi cela te parait lourd .. c'est une question de son : - a - un .. puis le "en" de moment..

Deux voyelles qui se suivent, la musique est en désharmonie.

C'est pourquoi le test de la lecture à haute voix nous aide beaucoup pour corriger.
CC

0 appréciations
Hors-ligne
Pour moi, mon doute vis a vis de certains textes, c'est qu'à force de raconter tout simplement ce qui se passe, c'est très, très plat - référence le petit poeme posté ce soir : " Pieds nus dans l'avenue"
Ce qu'ici on jugerait "bland".

Votre avis ? est ce qu'à force de vouloir dépouiller un texte on ne lui enlève pas tout ce qui ferait sa grâce ?

Derni?re modification le 23-05-2009 ? 03:13:20
CC
isa

hum, pas d'accord, Lise, c'est pas si plat que ça, loin de là. J'interviens là-bas pour développer.

0 appréciations
Hors-ligne
Quand tu lis "le ciel est par dessus les toits" de Verlaine, c'est très dépouillé! Et pourtant, quel grâce!
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Ecriture libre.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres