jeu littéraire : oser reproduire la musique intérieure des mots sans auto-censure

0 appréciations
Hors-ligne
Je vous invite ? ?crire ? la mani?re d'Yve Grabriel Burnet ( voir fil ...) sans avoir peur que le lecteur se perde en se lisant, on livrant simplement la musique intra-cr?ne et intra-coeur, les laisser parler, et ne plus se soucier de ce que le lecteur en fait...



R?ve

L?architecture d?un sommeil inachev?
que rev?t la gouge ? t?te de ros?e
tandis qu?au creux d?une braise verte et morte
s?allonge comme un vin de nougat

Le soleil presqu?? bout portant
le roulier en baisa la pelure
et la coque des dimanches aux bras des larrons
qu??clipsa le cou maigre des centaures

L??chelle ? la camargue
fit danser saturne la longuenuit
pendant que paissaient le gypse
les rois ?ventreurs de trompettes

Et qui craint la poulpe ? ferments d?os
quand se gonfle l?horizon
les longs cris m?les des sorci?res avort?es
j?ai tringl? les cerveaux noirs
[...]

Yves-Gabriel Brunet
Les hanches mauves, Montr?al, 1961

0 appréciations
Hors-ligne
"écrire en livrant simplement la musique intra-crâne et intra-coeur, les laisser parler"

bien que ce texte soit assez ancien (7 ou 8 ans), c'est l'impression que j'en garde et, curieusement, que je retrouve (peu ou prou) en le relisant aujourd'hui.
allez savoir....





si dans le son de ta voix je retrouvais la nuit l?année pleine de la nuit le doux silence enduré le siècle entier de la roche dure entre mes jambes jetées dans la cendre douce et cinglante et le désir d?azur qui descend sur la terre et s?accroche au désert qui dure et scelle à pierre fendre la poche de suie où sourd encore le mur qui me rapproche me lance me brise m?enserre et me jette dans le cercle errant d?une ère entière entre tes jambes

si je retrouvais la grâce brève de la nuit dans la trace d?ébène dans l?arpège la nuit qui creuse dans la chair aveugle le torse de pierre le poumon de neige où s?engouffrent en cortège la passion la plus sèche le brûlot comme un ver dans le rêve une masse étrange entre lèvres et l?épaule crayeuse dans un limon où s?ouvre la pulpe orange de la nausée de la nuit ...

Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Ecriture libre.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres