Dernier printemps n'en est pas moins printemps - 1. Petit peuple vu à travers le trou d'une pomme

1 appréciations
Hors-ligne
L'atmosphère était si humide que les poissons auraient pu entrer par les portes et sortir par les fenêtres
- Gabriel Garcia Marquez, Cent ans de solitude


Pajarillo verde, chanson traditionnelle du Venezuela, chantée en France par le groupe chilien Cántaro :




Dernier printemps n'en est pas moins printemps

1-Petit peuple vu à travers le trou d'une pomme


la dernière fois que je nous ai comptés
deux mains n'y suffisaient pas
mais le trou dans le fruit était plus large qu'aujourd'hui
et il fallait plusieurs regards
pour savoir où était chacun d'entre nous et ce qu'il faisait

pour joindre les deux bords du monde

Ils-et personne ne savait qui était exactement ce "ils"-  ont largué des
caisses pleines de fruits, sur une de ces caisses était marqué "Pommes" et nous
ne savions pas ce qu'étaient des pommes. Mais qu'avions-nous à perdre ? La plus grande partie
du monde était morte, morte du haut du ciel jusqu'au sous-sol.
Ils ont largué leurs caisses d'aide en parlant dans des mégaphones, ils
parlaient fort mais d'une voix très douce et ceux qui comprenaient l'espagnol
ont traduit
pour les autres.
Ils ont largué de l'aide mais nous n'avions pas besoin d'aide.

ils ont largué de l'aide et nous en sommes morts

près de mon corps allongé qui voit encore
un petit oiseau vert est venu sautiller
compte sur moi pour enchanter tes derniers moments
compte sur moi pour t'enlever tout espoir
à ma manière douce

le petit oiseau vert picorait la pomme
mais au lieu de s'agrandir le trou dans le fruit se réduisait
on nous voyait de moins en moins
et nous avions de plus en plus faim
manger les pommes
manger la caisse
manger l'avion
manger le ciel
manger les femmes nues que notre agonie faisait naître
partout dans la forêt
suspendues aux branches des arbres
sautant de liane en liane
inaccessibles à nos corps couchés

Le bruit courait que Nantes était morte.  Je n'avais aucune idée de ce qu'était  vraiment Nantes, le bruit courait que Nantes
était une grande forêt de pierre, de l'autre côté du monde. Chacun
d'entre nous connaissait le nom de ce lieu, il se passait de ventre en
bouche depuis
plus de quatre mille lunes, depuis que Momand'Loup y avait débarqué, non
comme esclave mais libre, lourde de sa mission sacrée mais libre, petite reine au
milieu du sucre et de l'huile de palme.
On dit que là-bas, elle a été aimée. On dit que Nantes est morte mais
qu'elle nous envoie ses fruits, peut-être est-ce Momand'Loup qui veut
nous les faire goûter ?

nous n'avons plus le temps d'y réfléchir
la forêt se resserre autour de moi
il fait chaud et humide
je suis chaud et humide
je m'essuie machinalement sur ma propre peau
et par le trou dans la pomme
je ne vois presque plus rien
ma fin s'approche et à présent le petit oiseau vert voit pour nous deux
il me dit que c'est peut-être mieux ainsi
je te regarde
tu ne me regardes plus
et l'un de nous deux va mourir
il détache doucement une des femmes nues de sa branche
elle va venir me faire l'amour
elle va tomber droit sur moi

je vais mourir heureux
peut-être en enfantant

Et si le Marquis
de Goulaine -un chef de la grande forêt de pierre qu'elle a aimé- avait renommé ainsi Momand'Loup, par
amour, pour mieux l'habiter, parce qu'il voulait arriver à l'aimer tout en
chantant son nom ? Une fois morte, elle serait devenue à son tour
une petite forêt de pierre, se collant à la grande grâce à tout l'amour qu'elle aurait secrété.

ils ont largué des pommes
avec tout leur bon cœur
qui donne autant qu'il tue

jamais fruit n'a autant saigné
jamais crue n'a autant brûlé
jamais feu n'a autant noyé
et nous voici
lavés de toute vie
petit peuple vu à travers le trou d'une pomme
par un petit oiseau vert





Dernière modification le dimanche 08 Avril 2018 à 10:23:23
Remercie pour la lumière du jour
pour ta vie et ta force
-Tecumseh, chef Shawnee


*
Avatar : Déesse Epona, bois de chêne, alliage cuivreux, tôle d'argent et pâte de verre, Ier-IIème siècle, Saint Valérien, Bourgogne (actuelle Yonne)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres