... Pas moins printemps - 7.Moi, serpent lancé sur le monde par une femme qui danse

1 appréciations
Hors-ligne
... un haut jet d'eau que le vent arque
un arbre bien planté mais dansant
- Octavio Paz, Pierre de soleil, trad. de l'espagnol par Juliette Schweisguth


Zapata se queda, Lila Downs, version par La Colmena :





... Pas moins printemps.
7. Moi, serpent lancé sur le monde par une femme qui danse


Une lumière s'éteint
puis une autre
c'est l'heure où les astres nous quittent un à un
pour voir ce dont nous sommes capables sans nos dieux
 
c'est l'heure de la petite main qui se tend
l'heure de tomber sans retour dans l'immensité de nos pauvres cœurs

comme toi
comme les autres malades
je me suis traîné de la forêt à la plage
puisque le ciel provisoirement vidé de ses juges
leur laisse la place
je suis venu regarder et écouter les femmes

femmes l'une derrière l'autre qui dansent loin des malheurs sur une barque étroite
longue comme un sexe que le soleil dilate
tendre comme un sexe qui nage dans le sable
femmes qui chantent en ouvrant les bras
fleur de fleurs
animal odorant aux recoins sensibles
comme une grande douceur posée in extremis au bout d'une flèche de guerre

dans ses mains
la première tient le serpent généreux qui va nous soigner tous
qui va verser la vie
en nous regardant de ses yeux fixes de totem

je vois le tissu aller et venir avec sa danse et bercer ses seins
nous allons tourner autour d'eux avec lui comme autour d'un axe
et nous allons guérir

femmes en file qui battent la mesure
chacune sur la peau de l'autre

veux-tu vraiment guérir ?
demande la première

demain sera dangereux comme un tout nouveau ciel
le serpent c'est toi
demain sera vert comme un toit de feuilles
le serpent c'est toi
demain ne sera peut-être pas

veux-tu vraiment guérir ?

et elle sourit de son sourire qui me mange
avant de me lancer sur le monde
alors la forêt rentre dans la plage et la guérit
la plage entre dans la forêt et la guérit

femmes l'une dernière l'autre sur la barque
marchent sur l'arbre couché bordé de lèvres

ensemble dans le lit nu des esprits














Dernière modification le dimanche 15 Juillet 2018 à 11:54:12
Remercie pour la lumière du jour
pour ta vie et ta force
-Tecumseh, chef Shawnee


*
Avatar : Déesse Epona, bois de chêne, alliage cuivreux, tôle d'argent et pâte de verre, Ier-IIème siècle, Saint Valérien, Bourgogne (actuelle Yonne)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres